Territoires et partiques managériales

  • Aide
  • Recherche
  • Facebook
  • Twitter
Centre de Recherche et d'Etudes en Gestion (CREG)

Contacts

Secrétariat

Célia GUENEBEAUD (celia.guenebeaud @ univ-pau.fr)

Tél : 33 (0)5 59 40 80 61

 

Documentation

Marie-Hélène HENRY (marie-helene.henry @ univ-pau.fr)

Tél : 33 (0)5 59 40 80 60

Traductions :
  • See this page in english
PDF
Vous êtes ici :

Territoires et pratiques managériales

Ce second axe de recherche met lui au cœur de ses préoccupations les territoires d’implantation mobilisant les différentes pratiques managériales analysées de manière spécifique dans l’axe de recherche précédent. Dans cette logique, trois territoires différents sont mobilisés, à savoir :


  -  le management des collectivités territoriales et de leurs satellites. Concernant ce terrain d’application spécifique, les recherches ont vocation à étudier l’influence de la réforme territoriale actuelle sur les pratiques managériales locales et leurs innovations. Elles s’intéressent particulièrement à l'évolution de la performance et de la gouvernance publique locale, en réponse à un contexte contraint, du fait de la dégradation des finances publiques. L’innovation, qui apparait aujourd’hui comme le principal levier de modernisation de l’action publique locale, est elle aussi abordée à travers l’étude de ses antécédents, de sa dynamique de développement et de diffusion, de ses différentes formes et de ses impacts et résultats. La territorialisation de l’action publique, l’émergence de projets de territoire, l’analyse du management participatif incluant la population, la transférabilité des outils de gestion dans le secteur public local, ou la spécification des pratiques managériales locales constituent quelques-uns des exemples des recherches réalisées. De manière plus spécifique aux disciplines des sciences de gestion, ces recherches s’appuient notamment sur le marketing territorial, pour mesurer et améliorer le capital-marque des collectivités ou pour améliorer l’attractivité/hospitalité des territoires. Elles s’appuient sur le contrôle de gestion, pour étudier et proposer des outils de pilotage des politiques locales. La gestion des ressources humaines est aussi abordée, pour améliorer la gestion des risques psycho-sociaux. Enfin, ces recherches s’appuient sur le système d’information, en travaillant un écosystème de management numérique large. Il s’agit de comprendre comment les acteurs publics peuvent maîtriser une partie des ressources numériques autour desquelles les liens organisations / territoires se reconstruisent (Data, identités numériques, solutions de relations usagers, maîtrise des solutions d’accès à l’Internet, etc.). En outre, ces recherches s’appuient sur la création et le développement de la chaire OPTIMA, depuis mars 2014. Cette chaire a vocation à accroitre les relations et regards croisés entre les collectivités locales, leurs entreprises partenaires et les chercheurs en sciences de gestion.


Animateur référent : David CARASSUS (david.carassus @ univ-pau.fr)


 
le management du transfrontalier. Concernant ce terrain d’application spécifique, les recherches menées ont pour objectif d’analyser les stratégies internationales des entreprises, leur mise en œuvre (choix d’organisation, GRH, contrôle des activités, management interculturel, RSE) et l’influence du territoire d’implantation d’une entreprise transfrontalière sur ses pratiques managériales. Ces recherches s’appuient ainsi sur différentes disciplines des sciences de gestion. Par exemple, pour ce qui concerne le Marketing, ces recherches analysent l’impact des dimensions culturelles sur le comportement du consommateur. Ces recherches concernent principalement les entreprises franco-espagnoles, au regard du territoire d’implantation du collège EEI. Une approche comparative est fréquemment mise en œuvre à cet égard.


Animateur référent : Karim MACHAT (karim.machat @ iutbayonne.univ-pau.fr)
 


le management des organisations du secteur sanitaire et social. Concernant ce terrain d’application spécifique, les recherches réalisées ont vocation à analyser l’influence du contexte et de la structuration des hôpitaux, cliniques et autres organisations du secteur sanitaire et social sur leurs pratiques managériales, que cela soit en terme stratégique, de GRH ou de contrôle de gestion. Dans ce sens, les recherches menées abordent, tout d’abord, l’analyse de l’incidence du mode de financement des hôpitaux et des cliniques sur le choix des outils et des pratiques de contrôle de gestion de ces structures, ou encore sur la production d'indicateurs de suivi de risques pour l'Assurance Maladie de la Nouvelle Aquitaine (en partenariat avec le CATT). Ensuite, les Groupements de Coopération Sanitaires (GCS) qui mutualisent des personnels et équipements qui peuvent être publics et privés se structurent sur un territoire dans une perspective d'optimisation de l'utilisation des ressources constituent aussi des terrains d’étude. Dans ce contexte, les modalités de déploiement d'une gestion des ressources humaines avec des personnels de statuts différents (publics-privés) autour d'une même organisation constituent des perspectives de recherche liant management et territoire. Aussi, la création des Groupements Hospitaliers des Territoires (GHT) permet le déploiement de nouveaux modes de coopération entre les établissements publics sur un même territoire dans un objectif d'égalité d'accès aux soins. L'analyse de ces nouveaux modes de coopération, ainsi que les nouveaux modes de management en découlant sont autant de pistes nouvelles de recherches. Enfin, toujours dans cette même logique, les logiques gestionnaires à l'œuvre dans les réformes de la prise en charge de l'autisme au sein du secteur médico-social sont abordées.


Animatrice référente : Isabelle FRANCHISTEGUY (isabelle.franchisteguy @ iutbayonne.univ-pau.fr)