ANR MNC Control

  • Aide
  • Recherche
  • RSS
  • Google +
  • Facebook
  • Twitter
Centre de recherche et d'étude en gestion (CREG)

Contacts

Secrétariat

Marlène Loumagne (marlene.loumagne @ univ-pau.fr)

Célia Guenebeaud (celia.guenebeaud @ univ-pau.fr)

Tél : 33 (0)5 59 40 80 61 / 80 62

 

Ingénieur de recherche

Anne Perrin (anne.perrin @ univ-pau.fr)

Tél : 33 (0)5 59 40 80 63

 

Documentation

Jacqueline Seignan (jacqueline.seignan @ univ-pau.fr)

Tél : 33 (0)5 59 40 80 51

PDF

ANR MNC Control

Entre efficience et flexibilité : organisation et contrôle au sein des multinationales japonaises et françaises en Asie

Projet

Ce projet vise à mieux comprendre comment les sociétés multinationales japonaises et françaises s'organisent afin de concilier les objectifs a priori quelque peu contradictoires d'efficience globale et de flexibilité locale.

Sur la base de leurs réseaux d'implantations en Asie, et particulièrement, en Chine, Inde, Indonésie et Vietnam, nous étudierons plus spécifiquement, les aspects suivants de cette question :

  • la définition et la redéfinition du rôle des filiales dans le réseau ;
  • les mécanismes de coordination entre les filiales et le siège social, d'une part, et entre les filiales du réseau d'autre part, y compris le rôle du siège social régional et d'autres dispositifs régionaux (tels que des centres de formation par exemple) lorsqu'ils existent ;
  • les champs d'autonomie locale et les domaines de centralisation dans le processus  décisionnel ;
  • les systèmes de contrôle des activités des filiales, en particulier (mais non seulement) le contrôle des coûts ;
  • l'évaluation des performances des différentes filiales, choix des indicateurs, niveau de l'intégration du contrôle des coûts et systèmes d'évaluation des performances ;
  • les interactions entre siège social et filiales dans leurs efforts pour développer la réactivité locale. La méthodologie retenue repose sur un double croisement de perspectives, articulant en outre approche qualitative et approche quantitative de recherche :
  • comparaison des multinationales japonaises et françaises,
  • croisement des perspectives des sièges sociaux et des filiales. L'approche qualitative reposera sur une série d'entretiens auprès des sièges sociaux au Japon et en France d'une part, auprès des filiales et sièges régionaux en Asie d'autre part (Indonésie, Chine, Vietnam, Inde). L'approche quantitative reposera sur une collecte de données par questionnaire, auprès de maisons-mères, de sièges régionaux et de filiales en Asie de groupes japonais et français.

L'articulation des deux approches, qualitative et quantitative, nous aidera à la fois à explorer, généraliser et infirmer / confirmer. Ce double croisement, par des approches complémentaires, constitue à notre connaissance une démarche unique dans ce domaine de recherche.

 

Articles de presse

DINERO.COM, 25/06/2011, Les travaux développées par le CREG dans le cadre du programme ANR-MNC Control à l'honneur...

La lettre n°2 de l'IAE et dans la lettre n°1 de l'UPPA, 2010, Multinationales: une étude France-Japon (pdf - 150 Ko)

SUD OUEST, 31/03/09, Un programme de recherche franco-japonais (pdf - 1 Mo)

 

Mots-clés

Gestion, Management international, Firmes internationales, Contrôle, Efficience, Réactivité.

 

Coordination

Programme blanc ANR - JSPS (Agence Nationale de la Recherche - Japan Society for the Promotion of Science)
BLAN08-2_311187

Coordinateur du projet : Jacques JAUSSAUD

Bruno AMANN, Professeur, Directeur du Laboratoire Gestion & Cognition, Université de Toulouse 3

Johannes SCHAAPER, Maître de conférences, HDR, membre du Laboratoire du CEREGE, Université de Poitiers

Coordinateur japonais : Hiroyuki NAKAMURA, Professeur, Université Nationale de Yokohama

Shuji MIZOGUCHI, Professeur, Université Nationale de Yokohama

Masaru TAKAHASHI, Professeur, Université Nationale de Yokohama

 

Principaux résultats

Les résultats les plus significatifs de cette recherche, développés dans les publications sont les suivants :

  • Fort contrôle de l’ensemble des activités des filiales en Asie par les maisons-mères, tant dans les multinationales japonaises que françaises, tous domaines confondus ;
  • Ce contrôle s’est d’ailleurs fortement développé au cours de ces dernières années, notamment par l’usage de plus en plus généralisé de logiciels intégrés de type ERP (Enterprise Resources Planning) ;
  • Mise en place de structures régionales à missions larges dans les multinationales françaises, mais pas dans les multinationales japonaises. Cela résulte d’une part de distances géographiques différentes, l’Asie étant plus proche pour les multinationales japonaises que pour les françaises. Mais cela découle également de caractéristiques propres aux multinationales de ces deux pays, les multinationales japonaises se caractérisant par une centralisation plus forte de l’organisation, des processus de prise de décisions et du contrôle. La mise en place des structures régionales dans les multinationales françaises se fait souvent à plusieurs niveaux (sièges régionaux, sièges sous-régionaux), avec articulation efficiente des missions et des rôles ;
  • Recours plus fort à l’expatriation dans les multinationales japonaises que dans les multinationales françaises, mais ce point est modéré par la nature des filiales et de l’environnement concurrentiel dans lequel elles évoluent ;
  • Expérience plus conséquente des multinationales françaises en matière de localisation des postes d’encadrement des filiales, qu’elles confient plus volontiers à des cadres locaux que les multinationales japonaises. Notre recherche précise les conditions pour qu’une politique de localisation des postes d’encadrement puisse réussir.

 

Publications

1) JAUSSAUD, J., LIU, X., « La GRH en Chine : comparaison des pratiques des entreprises chinoises et filiales de groupes étrangers », Management & Avenir. Soumis en janvier 2010, évaluation en cours. Projet d’article reporté, les évaluations demandant une série d’entretiens supplémentaires.

2) JAUSSAUD, J., DRIFTE, R., “Chinese businesses in Japan: an Emerging Phenomenon”, in ANDREOSSO, B., ZOLIN, B., Current Issues in Economic Integration: Can Asia inspire the ‘West’?, Ashgate Publishing Group, UK, London, p. 137-146, 2010.

3) ABDELLATIF M., AMANN B., JAUSSAUD J., “Family versus Nonfamily Business: A Comparison of International Strategies”, Journal of Family Business Strategy, Vol 1, n°2., p. 108-116, juin 2010.

4) JAUSSAUD, J., LIU, X., “When in China… The HRM Practices of Chinese and foreign-owned enterprises during a global crisis”, Asian Pacific Business Review, Vol. 17, n°4, p. 473-491, octobre 2011.

5) ABDELLATIF M., AMANN B., JAUSSAUD J., “International Firms Strategies: Is Cultural Distance a Major Determinant?”, Transition Studies Review, Vol. 17, Issue 4, p. 611-623, décembre 2010.

6) AMANN B., JAUSSAUD J., “Family and Non-Family Business Resilience in an economic Downturn in Japan”, Asia Pacific Business Review, Vol. 18, n°2, p. 203-223, juin 2012.

7) ABDELLATIF M., AMANN B., JAUSSAUD J., « Stratégies internationales des Entreprises Japonaises : étude de l'incidence potentielle du caractère familial », Ebisu, revue de recherche de la Maison Franco-Japonaise (classée B en sciences humaines par l'AERES), n°43, Tokyo, printemps-été 2010.

8) JAUSSAUD, J., REY, S., “Long run determinants of Japanese exports to China and the United-States – a sectoral analysis”, Pacific Economic Review, Vol. 17, n°1, p.1-28, février 2012.

9) GUPTA B., DZEVER S., JAUSSAUD J., “Business Process Outsourcing: The Foundation of Virtual Firms in India”, Tsenov Economic Journal, Narodnstopanski archive, Vol. 2, pp. 183-196, Tsenov Academy, Publishing House,Bulgaria, 2010, ISSN 0323-9004.

10) SCHAAPER, J., MIZOGUCHI, S., NAKAMURA, H., YAMASHITA, S., “Control of French and Japanese Subsidiaries in China: Implementing Control Mechanisms before and after the global economic Crisis”, Asia Pacific Business Review, Vol. 17, n°4, p. 411-430, 2011.

11) AMANN, B., JAUSSAUD, J., MARTINEZ, I., “Corporate Social Responsibility in Japan: Family and Non-Family Business Differences and Determinants”, Asian Business and Management, Vol. 11, n°3, p. 329-345, juillet 2012.

12) JAUSSAUD, J., SCHAAPER, J., “The Paradox between Global Efficiency and Local Responsiveness: the Case of French Multinationals Established in China”, in The Paradoxes of Globalization, sous la direction de MILLIOT, E. et N. TOURNOIS, Palgrave-MacMillan, 312 pages, décembre 2010.

13) AMANN, B., JAUSSAUD, J., SCHAAPER, J., « GRH des multinationales européennes et japonaises en Asie », dans Encyclopédie des Ressources Humaines, sous la direction de ALLOUCHE, J., Editions Vuibert, 2012.

14) JAUSSAUD, J., LIU, X., « GRH des entreprises chinoises », dans Encyclopédie des Ressources Humaines, sous la direction de ALLOUCHE, J., Editions Vuibert, 2012.

15) AMANN, B., JAUSSAUD, J., SCHAAPER, J., European and Japanese MNCs in Asia: Coordination, Articulation and Control, Routledge, accepté en 2012, à paraître en septembre 2015.

16) JAUSSAUD J., MIZOGUCHI S., NAKAMURA H., SCHAAPER J., YAMASHITA, S., « Coordination et contrôle des filiales à l'étranger. Une enquête qualitative auprès de filiales françaises et japonaises en Chine », Finance Contrôle Stratégie, Vol. 15, n°1, p. 2-21, 2012

17) AMANN, B., JAUSSAUD, J., MIZOGUCHI, S., NAKAMURA, H., SCHAAPER, J., “Human Resource Management in Asian Subsidiaries: Comparison of French and Japanese MNCs », International Journal of  Human Resource Management, Vol. 24, n°7, p. 1454-1470, 2013.

18) AMANN, B., JAUSSAUD, J., SCHAAPER, J., “Regional Management Structures of French MNCs in Asia”, Management International Review, soumission programmée pour mars 2012.